Pourquoi cette page "HISTORIQUE" ? C'est un peu pour expliquer comment sommes arrivés Claudine et moi à "faire" du fluvial.

Au départ personnellement j'ai toujours aimé les bateaux, attiré vers eux comme la limaille de fer par un aimant. Mais pour moi un bateau avait obligatoirement un mât et des voiles. Je disais "un bateau sans voiles n'est pas un bateau". On peut toujours se tromper. Claudine en revanche pas vraiment et encore moins un voilier, ce n'était pas du tout son truc.

Un jour je me suis donc lancé et ayant acheté un numéro de "Voiles et Voiliers" j'ai regardé où dans une région aussi éloignée de l'eau, la Franche-Comté, on pouvait apprendre la voile. Eh bien si. Il existe un certain nombre de club où on peut y pratiquer la voile sur des plans d'eau plus ou moins grands. J'ai choisi à l'époque le CNASCAP (Centre Nautique de l'Association Sportive et Culturelle des Automobiles Peugeot) à l'origine pour les employés Peugeot mais qui accueille également des extérieurs. J'y ai donc appris à naviguer à la voile et passé le permis moteur afin d'y assurer la sécurité et l'encadrement des enfants à l'école de voile. VOIR PHOTOS>>>

Les années passèrent et un jour j'ai dit à Claudine "On achète un voilier" Elle fut plus qu'étonnée, surprise mais aussi terrorisée à l'idée de monter sur un voilier. On a fait un compromis, on fait du voilier mais on reste sur lac. Avons donc acheté le voilier et l'avons mis au port de Giffaumont au lac du Der véritable petite mer intérieure. Là Claudine a pu faire de la voile malgré quelques petites frayeurs parfois lorsque cela gitait un peu plus. Le chien Ulysse s'était bien habitué. VOIR PHOTOS>>>

Et le fluvial dans tout ça ? C'est en mai 2012 que cela a commencé lors d'une balade d'une journée à bord de la Pénichette 1260 de Patrick dit Bunny, le Ronfleur, sur la Saône au départ de Gray. VOIR PHOTOS>>>
Cela nous a bien plu et on s'est dit pourquoi ne pas essayer ? Donc l'année suivante en octobre 2013 nous avons loué une Pénichette 935 sur le canal du midi pour une semaine. Trop bien, et en plus il a fait beau temps. VOIR PHOTOS>>>
Au retour avons vendu le voilier et cherché un bateau fluvial qui plairait à Claudine et moi sans oublier le chien Ulysse.
 



 
  Haut de page